Expérience #13 : la pâte de speculoos maison

20140312-094919.jpg

Alors là les gars, je tiens une recette orgasmique ! Ça fait des semaines que je suis obsédée par la pâte de speculoos, depuis la chandeleur à vrai dire. J’avais craqué à cette époque pour la première fois sur un pot en grande surface. C’était une pure tuerie mais ça m’avait couté un bras. Je me suis donc décidée à la faire moi même à partir de maintenant !

Google étant notre ami, j’ai vite trouvé une recette ultra méga supra facile et rapide sur ce blog. Pour se faire, il vous faut :

  • Un demi paquet de speculoos
  • Du lait concentré
  • 1 cuillère à café de miel
  • Un peu de canelle
  • Une pincée de sel
  • Un blender (solide)

Mixez finement les speculoos, ajoutez le lait concentré (la quantité dépend de la texture de pâte que vous souhaitez obtenir) puis le miel, la cannelle et le sel, tout en mixant régulièrement. Versez la pâte obtenue dans un pot en verre avec couvercle (style pot à confiture) et mettez la au frigo quelques heures.

Vous voilà maintenant l’heureux propriétaire d’un orgasme en bocal ! A tartiner sur des gauffres, des biscottes, des crêpes, avec des bananes, sur votre amoureux, ou même à manger à la petite cuillère…

Publicités

Expérience #12 : le Gâteau de pain

Aussi appelé « Gâteau du pauvre ». Eh ouais, parce que les temps sont durs les gars !

En ce dimanche de disette (et de Monoprix fermé), j’ai décidé de faire les fonds de placard. En fouinant, j’ai trouvé une baguette de pain rassi à peine entamée dans le placard. Pour une fois je remercie l’Homme d’avoir encore eu les yeux plus gros que le ventre. Ca m’a rappelé une recette facile et rapide que je n’avais pas faite depuis au moins 2 ans : le gâteau de pain, donc.

Pour se faire, il vous faut 2-3 trucs qui trainent forcément dans vos placards :

  • du pain rassi (1 bonne baguette)
  • 1 litre de lait
  • 100 grammes de sucre
  • 2 oeufs
  • de la vanille (Ou du rhum/de la fleur d’oranger/de l’amaretto…)
  • du beurre pour beurrer le moule

IMG_7800_Fotor

On commence par faire bouillir le lait + le sucre + la vanille, en remuant de temps en temps pour éviter de ruiner la casserole. Pendant ce temps, on casse le pain en petit morceaux.

IMG_7821_Fotor

Dès que le lait commence à bouillir, on retire la casserole du feu et on ajoute les bouts de pain, qu’on laissera gonfler dans le lait chaud une bonne demie heure. Une fois que le lait semble plutôt bien absorbé par le pain, on ajoute les 2 oeufs et on mélange.

IMG_7823_Fotor

On peut maintenant beurrer le moule et y verser la préparation. Pour que le dessus du gâteau soit caramélisé, je vous conseille de saupoudrer légèrement le tout de sucre avant d’enfourner 40 minutes à 200 degrés.IMG_7826_Fotor

Tadaaam, vous êtes ready pour un orgasme culinaire ! Vous pouvez d’ailleurs le décliner à l’infini selon vos goûts et vos envies, en ajoutant des fruits secs, des carrés de chocolat, de la confiture… Tout ce qui vous permettra de vider les placards quoi.

Alors, heureux ?

Expérience #11 : les cookies bi-choco

I’m back les gars !

Il était temps vous allez m’dire… M’enfin c’est pas ma faute à moi, c’est pas de tout repos d’être Lutin du Père Noël. Bref, revenons à nos cookies ! Je n’avais jamais fait de vrais cookies de toute ma vie, à part les cookies tout prêts Herta (n’ayez pas honte, on est tous passés par là, avouons le). J’ai pris mon courage à 2 mains (enfin, à 2 bras, vous comprendrez plus loin pourquoi…) et je me suis lancée.

IMG_7197

On attrape donc :

  • 85 g de sucre
  • 85 g de beurre
  • des pépites de chocolat (la quantité varie selon le niveau de gourmandise de chacun)
  • 1 cuillère à café de miel
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 sachet de sucre vahiné
  • 1 œuf
  • 150 g de farine
IMG_7210

Toujours prêt à rendre service celui la !

Préchauffez le four à 200°. Pendant ce temps, mélangez d’un coté les ingrédients secs, et de l’autre le beurre fondu, l’oeuf et le miel. On garde les pépites pour la fin. Réunissez  les 2 mélanges, c’est maintenant qu’on prépare ses petits bras ! Monsieur étant en pleine sieste, j’ai cru bon de ne pas sortir le fouet électrique, et d’utiliser le bon vieux fouet à la main… Eh bah je peux vous dire que c’est pas facile facile, ça va être sympa maintenant pour mettre mes petites robes avec un bras de déménageur breton ! Vous allez devoir affronter une pâte épaisse et difficile à travailler, mais le résultat en vaut la chandelle.

IMG_7211

Une fois cette jolie pâte obtenue, on ajoute les pépites. Chocolat blanc, noir, au lait… Faites vous plaisir ! Ici j’ai choisi du chocolat blanc et au lait histoire de finir les fonds de placard. Disposez maintenant des petites boules de pâtes sur une grille recouverte de papier sulfurisé, et enfournez 8 minutes.

photo

Tadaaam ! Vous pouvez maintenant les déguster en trainant au lit avec un verre de lait 🙂

(Non, je n’ai pas de photo du résultat final, ils sont moches, enfin ils ne ressemblent pas à l’idée qu’on se fait du cookie, mais ils sont bons hein !)

Passion (Obession) Thés II

C’est bien beau de poster des recettes de gâteaux à gogo, mais il faut aussi penser à les assortir d’une boisson ! C’est comme une tenue, on évite de sortir nue vêtue d’une simple paire de chaussures si on veut pas finir en garde à vue ou à l’hosto.

Comme vous le savez maintenant, une de mes grandes passion dans la vie, c’est le thé. Je préfère me ruiner pour une boîte de thé plutôt que pour une paire de chaussures (on a pas encore inventé Vinted version thés). J’aime déjà énormément les chaussures, alors imaginez comme j’aime le thé…

Pourtant si on regarde en arrière, c’était pas gagné entre le thé et moi. A l’eau chaude qui sentait le parfum à chiottes, quitte à choisir, je préférais un bon chocolat chaud. Mais le chocolat, on s’en lasse vite puisque c’est souvent la même chose et c’est un plaisir un peu égoïste… En grandissant, j’ai finalement appris à apprécier le thé (et les champignons, mais ça, c’est une autre histoire). C’est subtil, raffiné, parfumé, varié, et surtout, ça se partage pour moi… Comme le vin, on en prend pour tous les sens ! D’abord les yeux, j’adore regarder en détail tout ce qui se trouve dans mon petit sachet, les petites feuilles, les morceaux de fruits. Puis le nez, je peux passer des minutes entières au dessus de la théière à sniffer les vapeurs de thé. Et pour finir, la bouche… Là, c’est l’explosion de saveurs, le 14 juillet des papilles ! Du bonheur en boîte quoi !

IMG_6869  IMG_6872

IMG_6882  IMG_6885

IMG_6878

IMG_6888

Boite en carton, en vrac, en sachet, en bouteille… Je les aime tous ! Pour certains j’avoue m’être surtout fait avoir par le marketing, les jolis boites, mais j’ai quand même mes chouchous : le Rooibos & vanilla, le Kusmi Tea Fraise et le Rooibos Amande de Lov Organic ❤

Et vous les loulous, c’est quoi vos chouchous ?

Coucou Dysphobia

Expérience #10 : Mugcake frangipane framboises

Salut les doudous, comment allez vous ? Vous passez un bon week end ? Perso, je me passerais bien de commentaires sur le mien, nous sommes dimanche, il est 10h07, mon amoureux est encore sous la couette, et je suis au boulot jusqu’à 19h.

Comme je suis plutôt prévoyante, je vous poste dès maintenant une petite recette toute facile que vous pourrez tester dès ce soir en regardant Confessions Intimes (ou Capital, m’en fout, c’est toi qui vois).

Soooo Ladies and Gentlemen, let me introduce you : le Mugcake Frangipane Framboises ! Une petite merveille pour vos papilles encore endormies.

20131215-095731.jpg

Préparez donc :

  • 1 oeuf
  • 1 cuillère à soupe de sucre blanc
  • 1 cuillère à soupe de sucre roux
  • 2 cuillères à soupe de poudre de frangipane
  • 3 cuillères à soupe de farine
  • 1 pincée de levure
  • 30 grammes de beurre fondu
  • 1 cuillère à soupe de crème fraiche
  • 3-4 framboises

Mélangez dans une tasse chaque ingrédient un par un dans l’ordre indiqué, chauffez le tout 1 minutes 30 au micro ondes à puissance maximale. Ayé ! C’est prêt 😀

20131215-100229.jpg

20131215-095913.jpg