Houmous Pour Tous

Salut les gars ! ça fait un bail, non ? Quoi de neuf chez vous ?

De mon coté, entre deux Pool Party chez Madame Calepin, j’étais pas mal occupée à pécho sur Tinder ces derniers temps. Et j’en ai vu de toutes les couleurs… Mais aujourd’hui nous ne parlerons ni du mec qui a tenté de me vendre son canapé, ni de celui qui m’a offert un pot de confiture (pas dégueu, soit dit en passant). Concentrons nous sur ce date qui m’a offert la recette de houmous de sa maman (trop mignon) et sur cette soirée qui a fini en Houmous Party (pour de vrai, hein… Maman, papa, si vous passez par là) !

​Fin de la minute confession, passons aux choses sérieuses !

Pour préparer un houmous-de-batard, il faudra vous munir de :

  • 1 conserve de pois chiches
  • 2 gousses d’ail
  • le jus d’un citron
  • 2 cuillères à soupe de Tahin (pâte de sésame)
  • 1 pincée de sel et 1 de bicarbonate de soude
  • 1 blender
  • huile d’olive

Concernant la tenue, habillé, nu, avec un tablier, seul ou à plusieurs, c’est vous qui voyez. C’est votre cuisine, vous y faites ce que vous voulez !

Dans une casserole, videz la boite de pois chiches, sans l’égoutter. Ajoutez le bicarbonate et les gousses d’ail. Après ébullition, laissez cuire 30 à 40 minutes à feu doux. Une fois que les pois sont bien ramollis, laissez tiédir et égouttez la préparation en réservant l’eau de cuisson. Réservez quelques pois pour la déco finale.

Mixez ensuite les pois chiches et les gousses d’ail dans le blender, jusqu’à obtenir une purée onctueuse. Ajoutez le tahin, puis le citron et le sel avant de mixer à nouveau. Ajoutez le bouillon de cuisson si la préparation vous semble trop épaisse.

Dressez le tout dans un joli plat, puis ajoutez un filet d’huile d’olives et les pois restants.

A votre pain frais ! Prêt ! Dégustez !

 

Pour ceux qui se poseraient la question, oui, je donne des cours particuliers.

Bisous les vilains ❤

Publicités

2017, au naturel

Hello les abricots !

2017 et son lot de bonnes résolutions sont arrivés. Sur ma liste, entre « Arrêter de manger des miel pops en guise de diner » et « Apprendre le prénom de mes collègues plutôt que leur donner des numéros« , on trouve « Faire un peu de bien pour la planète« , en réduisant ma consommation de produits de beauté « industriels », par exemple. Je ne vous apprends rien en vous disant que ceux ci sont nocifs par leur composition pour vous, pour la planète, et pour nos amis les animaux. Ma salle de bain ressemble donc maintenant à une cuisine, on y slalome entre vinaigre de cidre, huile de coco et autres bières. Comme Rome ne s’est pas faite en un jour, je ne suis pas encore passée au 100% naturel, en effet j’utilise encore de l’après shampoing acheté en grande surface (mais plus de shampoing).

toner-906142_960_720

Revenons donc aux produits qui peuplent ma salle de bain, où j’ai parfois l’impression de jouer à l’apprenti sorcière, ainsi que leurs vertus sur les cheveux :

  • Vinaigre de cidre / Vinaigre blanc : assainit et rééquilibre le cuir chevelu, réduit les pellicules, donne vitalité, brillance et éclat
  • Miel : hydrate, éclairci
  • Bière : booste le volume, lutte contre la chute
  • Citron : éclaircit
  • Huile de coco : hydrate, nourrit
  • Huile de ricin : lutte contre la chute, donne du volume, favorise la pousse (mais difficile à appliquer)
  • Huile d’amande douce : hydrate, adoucit, lutte contre les fourches
  • Huile d’olive : rend les cheveux doux et brillants

Tout ces produits peuvent être utilisés de diverses manières, seuls ou combinés les uns aux autres, selon le temps et les moyens de chacun.

J’utilise par exemple les vinaigres ou la bière au moment du rinçage, mais pas à chaque lavage car dans mon cas le vinaigre à tendance à assécher mes cheveux, à moins d’avoir un peu de temps devant moi pour le coupler avec un masque miel, huile d’amande douce et citron. Qui me permet par la même occas’ d’entretenir et d’éclaircir régulièrement mon blond sans passer par la case coiffeur.

Ici, je vous parle surtout d’astuces pour avoir une chevelure de sirène, mais la plupart de ces produits peuvent également être utilisés pour la peau (et la cuisine, évidemment ;)). Dans le cas d’un masque cheveux miel, yaourt et huile d’amande douce, je récupère l’excédent pour m’en faire un masque hydratant des mains ou du visage. Idem pour l’huile de coco, que j’utilise quotidiennement en guise de démaquillant, dans mon bain et en huile de rasage, et l’huile de ricin que j’applique sous les yeux avant d’aller dormir pour lutter contre les vilaines cernes.

Comme vous pouvez le constater, les possibilités sont infinies, il suffit de faire preuve d’un peu d’imagination, et d’écouter son corps, surtout. Ces produits ne conviendront pas forcément à tout un chacun, mais leur faible cout et leurs utilisations multiples vous permettront d’expérimenter sans regrets.

Ma ville est belle #2

Salut vous !

Profitons des derniers rayons de soleil de la saison pour découvrir un des lieux les plus magiques de notre ville Impériale… le salon de thé du Jardin des Roses !

Ouvert de mi-avril à mi-octobre, ce salon de thé est installé dans l’Orangerie du Palais, où étaient jadis abritées les plantes fragiles. Ici vous pourrez déguster une part d' »Agapée », des cupcakes à la fleur d’oranger, ou encore le fameux carrot cake au chocolat blanc, le tout fait-maison, accompagnés d’un thé parfumé ou d’une eau de fruits glacée en admirant le Jardin des Roses. Qui n’a jamais rêvé de se prendre pour une princesse le temps d’un gouter ? 😉

Comptez environ 8 euros par personne pour le gouter, et 15 euros pour le déjeuner.

IMG_2813 IMG_2832 IMG_2816IMG_2859IMG_2875_Fotor IMG_2897 IMG_2893 IMG_2902

Parc du Palais impérial de Compiègne 

Ouvert de mi-avril à mi-octobre
de 12 heures à 18 heures

Fermé le mardi

Ma ville est belle #1

Parce que le week end approche (ouiii bon on n’est qu’en milieu de semaine je sais…) et parce qu’on a souvent tendance à se plaindre qu’il n’y a rien à faire ici, j’ai décidé de partager avec vous les lieux incontournables de notre chère cité impériale, Compiègne ! Les meilleurs endroits où faire la fête, se détendre, s’émerveiller…

Commençons avec In Vino, la cave a boire. Suivez le guide…

20140614-070546-25546937.jpg

20140614-070548-25548475.jpg

20140614-070834-25714568.jpg

20140614-070836-25716426.jpg

20140614-070838-25718219.jpg

20140614-071030-25830250.jpg

20140614-071031-25831841.jpg

Une déco simple et rustique, de la légèreté, des bonnes bouteilles en guise de papier peint, et un accueil plus que chaleureux. Il n’en fallait pas plus pour faire de cet endroit notre nouveau QG ! Un lieu à ne surtout pas manquer pour les amateurs de bons vins et de bonne bouffe.

 In Vino, la cave à boire

1 place de l’ancien Hopital,

60200 Compiègne

Nouvelle bouffe pour une nouvelle vie

(LOL)

Bon les gars, parlons de choses sérieuses. Ca fait quelques temps déjà que je veux aborder le sujet avec vous… Vous l’avez peut être remarqué, en me suivant sur Instagram ou même ici, la nourriture a une place très importante dans ma vie. Parfois en me couchant le soir, je ne pense pas à ce que je vais porter le lendemain, mais à ce que je vais manger. (« T’y pense même au réveil et tout le reste de la journée » vient de me dire mon amoureux)

Tout ça pour dire que je suis en pleine phase de restructuration de mon estomac… Parce que les big mac et les lasagnes de cheval c’est bien gentil, mais c’est pas ce qu’il y a de meilleur pour mon petit corps ( ni pour le votre d’ailleurs ) ! Bien que je n’ai jamais vraiment été une grosse adepte de fast food et de grignotage, il m’arrivait souvent de céder à la facilité sans vraiment savoir ce que j’avais dans mon assiette ni d’où ça venait.

Et puis j’ai commencé à regarder autour de moi, à me poser des questions (vous saviez que la truite fumée en vrai c’est pas ORANGE ??), à lire des blogs super cool comme celui de notre petite Biscotte. J’ai échangé mon nutella pour de la pâte de speculoos maison, j’ai appris à mon amoureux qu’un smoothie fait dans notre cuisine avec amour valait mieux qu’un paquet de Kinder pour le gouter et j’invente plein de nouvelles recettes avec les restes de placards pour éviter le gaspillage. Bon ce ne sont que de petits exemples, mais petit à petit l’oiseau fait son nid !

J’ai aussi pris le temps de trainer dans une petite boutique près de chez moi plutôt que chez Carrefour. Cette petite boutique se nomme Le Panier bio de Sandrine. A la base, j’y allais exclusivement pour me ravitailler en thé Lov Organic. Maintenant j’y vais aussi pour papoter, pour acheter des pistaches grillées BIO au caramel beurre salé et bientôt j’irais y faire mon petit marché pour mes salades d’été.

Bon, je me rend compte que je vous ai pondu un bon pavé, j’espère que je ne vous ai pas perdu en route ! Je vais m’arrêter la sinon je suis partie pour écrire toute la nuit, je vous laisse découvrir par vous même le concept via leur site internet : Le Panier Bio de Sandrine. Vous y trouverez des recettes, des paniers tout prêts et tout frais de fruits et légumes à commander et vous faire livrer, des colis de viande, du thé, des confitures, mais aussi du vin et des petits gâteaux… Tout ça BIO et local évidemment !

IMG_8374_Fotor_Fotor IMG_8380_Fotor IMG_8389_Fotor IMG_8394_Fotor IMG_8421_Fotor

Le Panier Bio de Sandrine
04 rue des pâtissiers
60200 Compiègne

Alors, qui est prêt à changer ses habitudes ?