Sicile la famille ! (bis)

Hello les coquelicots !

Mon tour d’Italie continue. Souvenez vous, il y a quelques mois c’est à Trapani que j’avais posé mes valises. Aujourd’hui, nous allons parler à nouveau de la Sicile, de Palerme (un peu) et ses environs plus précisément. Prêts pour le décollage ?

Avant d’aller plus loin, je dois quand même vous avouer quelque chose : je suis moins tombée sous le charme de la ville de Palerme que de celle de Trapani, c’est pourquoi je ne m’attarderais pas dessus. La ville semble peu entretenue et on n’y pousse pas des « Waouuuh » à chaque coin de rue. Mais on y trouve, fort heureusement, quelques monuments assez remarquables, comme la cathédrale et la fontaine de la Piazza Pretoria. Son système de bus est assez archaïque (pas de plan ni d’horaires précis), ce qui complique un peu la mission pour les courts séjours. Pour éviter de perdre trop de temps à attendre des bus, on a finalement décidé de laisser Palerme de coté et de voir un peu ce que nous offraient les alentours…

A commencer par Cefalù, le coup de coeur de ces vacances, à une heure de train de Palerme. On ne voit pas le trajet passer, entre mer, montagne et jolis villages. Après 10 minutes de marche à partir de la gare, on débouche sur une petite plage de laquelle on aperçoit la vieille ville et ses façades typiquement italienne (les champions du TETRIS les gars). En longeant le front de mer, on arrive dans de petites ruelles qui « rappellent la Corse » d’après Monsieur. On y trouve de petites échoppes pleines de poteries, bijoux, et autres souvenirs locaux plein de couleurs et de saveurs. Bref, on en prend plein les mirettes.

A peine le temps de flâner sur la jetée et de déguster un carpaccio de poisson et une gelato fraise/yaourt/pistache qu’il est déjà temps de repartir pour ne pas rater notre petit rituel des vacances, le verre de vin italien face à la mer avec le soleil couchant (qui se couche très tôt :()…

Un peu plus au nord de Palerme, on trouve la station balnéaire de Mondello. La ville n’a pas de quoi casser 3 pattes à un canard, à part les villas Art Déco du front de mer.  La plage, quand à elle, est une des plus belles de Sicile (ex aequo avec celle de San Vito lo Capo) ! Avec son sable fin et la douceur de ses eaux turquoises, elle n’a rien à envier aux plages des Caraïbes (c’est la madame de l’office du tourisme qui le dit, moi j’ai pas encore eu la chance de tester les caraïbes…) ! Longue de presque 2km, elle reste assez fréquentée, même en basse saison.

Pour finir, je vous conseille la location de voiture ou de scooter si vous voulez profiter pleinement de tout ce que vous offre cette région sur un court séjour. Sinon, armez vous de patience et gardez l’application Rome2Rio sous la main, elle n’est pas 100% à jour mais elle nous a sauvé la mise plus d’une fois.

Budget moyen :

  • 30e le vol aller/retour avec Ryanair au départ de Beauvais
  • 60e la nuit en studio avec vue sur mer
  • 7e la bouteille de Malvasia
  • 2e la brioche fourrée à la glace italienne
  • 11e l’aller/retour Palerme-Cefalu en train
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s